Libye

Libye

Les rats quittent le navire

Comme il fallait s’en douter la révolte ne s’est pas fait attendre et l’armée qui occupait l’Est de la Libye fonce vers Tripoli à la vitesse grand V…

La Tunisie a arrêté deux groupes armés de mercenaires européens armés fuyant la Libye dont un groupe de Français portant des passeports diplomatiques et des armes de guerre.

Selon le ministère tunisien de la défense, le premier commando, composé de 11 personnes de différentes nationalités européennes dont des Allemands, a tenté de franchir la frontière maritime, dimanche 14 avril 2019, via des zodiacs. Tous ses membres ont été arrêtés à Djerba.

Il s’agissait d’une opération d’exfiltration commando classique.

Le second groupe est composé de 13 Français armés et dotés de matériel de communication cryptée. Ces derniers ont été arrêtes à bord de voitures à immatriculation spéciale (couleur rouge donc diplomatique) en provenance de Libye.

L’ambassade de France en Tunisie gérée par la DGSE, a tenté très maladroitement de maquiller les faits et les présenter comme un simple déplacement de diplomates à Ben Guerdane…avec des soudards tatoués armés de fusils de sniper, des charges d’explosifs C4 et des grenades ! La version ne passe pas du tout.

https://reseauinternational.net/libye-des-agents-francais-et-europeens-armes-fuient-la-tripolitaine-ou-comment-les-rats-quittent-le-navire/

La Révolution en route ?

Il est déterminant que chaque citoyen, réclamant cette réforme profonde des conditions de notre vie en commun, comprenne, dans ce nouveau paradigme, la nécessité de bouleverser ses conceptions liées à l’argent, à la marchandise, à la richesse, à la propriété et qu’il adopte la nouvelle dynamique des « Communaux Collaboratifs ».

Retrouver la souveraineté perdue est essentiel. Le temps est enfin venu de découvrir une pratique de la citoyenneté participative. Reprendre en mains la vie politique de la Nation et trouver enfin ce que signifie la responsabilité démocratique est essentiel. Le capitalisme est en fin de vie et il ne tient qu’à nous,le peuple,d’en finir une bonne fois pour toutes!

Article :https://www.mondialisation.ca/lavenir-de-la-resistance-et-son-objectif-reel-au-dela-des-apparences/5632647

Aux origines de Thanksgiving…

Manger et mourir le ventre plein!

La bataille de Little BigHorn tient en quelques phrases ;

Au matin du 25 juin 1876, le général américain George Armstrong Custer tombe dans une embuscade tendue par 2500 guerriers sioux aux ordres du chef Sitting Bull.

Celui-ci n’était pas présent sur le champ de bataille mais il avait convaincu ses hommes de l’opportunité de l’attaque après avoir lui-même exécuté une danse extatique.

Les 285 hommes du détachement de cavalerie se font proprement massacrer par les Indiens près de la rivière de Little Bighorn, dans le Montana.

Cet épisode cruel des guerres indiennes va profondément bouleverser l’opinion américaine en raison de la mort, non des Indiens mais de ceux qui avaient mission de les tuer.

https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/03/aux-origines-de-thanksgiving/

Yougoslavie

L’Otan a bombardé la Serbie du 24 mars au 10 juin 1999, larguant sur son territoire 9 à 10 tonnes d’uranium appauvri. Le ministre serbe de l’Environnement, Goran Trivan, a expliqué à Sputnik la nécessité de prouver le lien entre ces bombardements d’il y a 20 ans et la hausse des cancers constatée actuellement sur ces terres.

Les bombardements de la Yougoslavie par l’Otan ont commencé le 24 mars 1999 et se sont terminés le 10 juin de la même année.

20 ans déjà…

Le prétexte officiel pour le lancement de l’opération était la protection de la population albanaise du Kosovo «contre les nettoyages ethniques et la catastrophe humanitaire».

C’est ainsi que l’Occident a réagi aux opérations de la police et de l’armée serbes pour écraser la résistance de l’Armée de libération du Kosovo, considérée comme terroriste en Serbie, et qui, en été 1998, occupait pratiquement 40% du territoire et se battait par la violence contre les «occupants serbes».

Une honte pour l’Occident qui continue son hégémonie sur tout peuple revendiquant un peu de liberté .