Venezuela la honte de l’occident

Les US et leurs alliés ont décidé de s’emparer des richesses du Venezuela, une ingérence de plus de la part de pays, petite france comprise, dans les rouages d’un pays démocratique.

L’impudence et le vol au rang de politique d’État

L’information s’est répandue dans les rédactions. Avez-vous vu ce que GrayZone a trouvé ? Le département d’État des États-Unis a reconnu – et s’en est vanté – sa responsabilité dans la crise que vit aujourd’hui le peuple vénézuélien. Personne n’a pu le croire. L’impudence s’est transformée en relations étrangères et le vol a été porté au rang de politique d’État.

La publication originale de cette fiche d’information a été faite par le Département d’État sur son site Internet mais a été rapidement retirée, jusqu’à ce que la journaliste Anya Parampil la trouve et la publie dans le journal numérique GrayZone (vous pouvez lire l’article ici et télécharger le document original ici).

« Le 24 avril, six jours avant que le « président intérimaire » vénézuélien autoproclamé, Juan Guaidó, ne tente de renverser violemment le gouvernement démocratiquement élu du Venezuela avec une poignée de déserteurs militaires, le département d’État américain a publié un document montrant le rôle central de Washington dans cette tentative de coup d’État. Après avoir pris conscience de la nature incriminante de son erreur, le département d’État a agi rapidement pour supprimer la page« , écrit Parampil.

article /https://reseauinternational.net/les-etats-unis-reconnaissent-leur-responsabilite-dans-la-crise-venezuelienne/

Publicités

Venezuela : échec de l’empire

j. Guaido

L'Empire semble seulement être fort. En réalité, il est faible, confus, sans intelligence et, plus important encore, dirigé par une triste bande de voyous incompétents qui pensent pouvoir effrayer tout le monde, même s'ils n'ont gagné aucune guerre importante depuis 1945 [merci Staline,et ses 30 millions de morts,NdT]. L'impossibilité de briser la volonté de la population du Venezuela est seulement le dernier symptôme de cette faiblesse ahurissante.

Les derniers soubresauts.
https://lesakerfrancophone.fr/jjvenezuela-guaido-berne-la-maison-blanche-sur-le-sentier-de-la-guerre